Cuisine Passion

Pourquoi manger bio ?

Dans un monde où la productivité et la rentabilité priment sur tout, aucun secteur d'activité n'est épargné. Et ce constat est particulièrement criant de vérité dans l'agroalimentaire. Résultat: des produits chimiques à outrance, et des produits pas franchement recommandables. Il existe heureusement des alternatives tout à fait acceptables à ce mode de vie.

Le bio, une alternative éco-responsable

Ce n'est un secret pour personne: nous consommons depuis des années des produits bourrés de pesticides, et autres produits chimiques aux conséquences plus que douteuses sur l'environnement et la santé des consommateurs. Ceci a d'ailleurs toujours été motivé par un souci de productivité lié à la surconsommation. Et au milieu de tous ces produits, le bio peinait à s'imposer: il a en effet longtemps été considéré comme une lubie de bourgeois bohème des beaux quartiers, plus que comme un véritable mode de vie. C'est pourquoi les produits bios restaient extrêmement rares sur le marché, et surtout extrêmement chers. Mais désormais la tendance est bel et bien en train de s'inverser: les gens commencent à prendre conscience de l'impact désastreux de cette consommation excessive sur la planète, ainsi que sur leur santé. Ils sont donc de plus en plus nombreux à souhaiter se tourner vers le bio, qui est aujourd'hui vu comme une vraie alternative éco-responsable.

Où trouver des produits bios?

Si jusque là le bio se faisait plutôt rare, et accessible uniquement en magasins spécialisés à prix d'or, désormais il tend à se démocratiser: on les trouve en effet de plus en plus dans les grandes surfaces, à des prix avoisinant ceux des produits non bios. Le groupe Bjorg, bonneterre agriculture biologique est d'ailleurs l'un des pionniers du marché bio: présent depuis les années 1980, ses produits furent les premiers à être commercialisés en grandes surfaces. Plus besoin d'aller en magasin bio: vous pourrez en effet retrouver toute leur gamme dans votre supermarché préféré.

Laissez votre commentaire à propos de cet article